♫ The Knife - Pass This On [7]

Publié le par Scribe




Album
Deep Cuts

Date
2006

Morceau coincé entre
Pas Assez de Toi de la Mano Negra et A Passage to Bangkok de Rush

Un œil sur la pochette

Un œil sur les paroles
I'm in love with your brother
Yes I am
But maybe I
shouldn't ask for his name
And you dance
oh, what a dance
And you laughed
oh, what a laugh

L'anecdote
  The Knife, duo suédois de musique électronique, nous livre ici un bien étrange morceau, chaleureux par son côté musique des îles et tout à la fois repoussant, notamment à cause de ces chants qui résonnent de manière assez morbide. Le clip est en parfaite adéquation avec la musique : dès que cette femme, superbe et pourtant bien singulière, allume la radio et commence sa danse, elle fascine, capte l'auditoire. Laideur et beauté se frôlent et s'attirent sans qu'on sache vraiment où se situe la frontière entre les deux. Hypnotique.



S'il faut un mot de la fin
Vous avez un avis sur le clip et/ou la musique ? Une interprétation ? N'hésitez pas, je serais curieux de voir comment d'autres personnes ont perçu ça, je pense qu'on peut dire pas mal de choses de cet ovni.

Publié dans Une musique - un jour

Commenter cet article

adel 08/10/2010 08:55


clip boulversant de the knife pass this on est magnifique ,le décor ,le trav , les gens de differentes nationalités , la fille au regard hagard
un moment splendide


Scribe 02/11/2008 01:59

Je trouve que ça se voit un peu au niveau des bras et des jambes, même si je sais pas trop dire ce qui fait que... Les muscles peut-être. La mâchoire aussi est assez marquée, ce qui est plus souvent le cas chez les hommes que chez les femmes.

Bon mais cela dit j'en mettrais pas ma main à couper.

Yann 01/11/2008 20:45

Ouais mais je parlais pas que du premier abord. Même en rerereregardant, je trouve qu'elle ne fait pas plus homme que n'importe quelle femme.

Scribe 01/11/2008 00:41

Soucoupe > Ahah j'imagine que ça devait faire son petit effet, un certain choc des cultures ^^ Je suis pas spécialement friand de ce genre de délire, mais j'avoue qu'ils mettent le paquet pour que le délire soit cohérent et "sérieux", et puis en plus le couvent œuvre pour la bonne cause, donc c'est plutôt pas mal.

reekoo > ptet ouais, faudra que je demande à mon oncle dessineux comment il fonctionne. Cela dit, à mon avis que l'on sache tenir un crayon ou pas, on peut facilement s'y tromper, moi ça fait un moment que je connais ce clip et je ne sais plus ce que j'ai pensé la première fois que je l'ai vu, mais c'est très possible que je n'aie rien remarqué non plus. Faut dire qu'elle est franchement pas mal, objectivement parlant.

Sinon j'me demandais s'il fallait comprendre quelque chose du comportement particulier de la seule fille qui reste assise à fixer la chanteuse. Faut dire que c'est une des deux seules filles de la salle me semble t-il, avec la rondouillarde fardée avec un pot de peinture.

Yann 31/10/2008 15:24

Non, j'avais pas remarqué. Mais tu sais, pour nous autre dessineux du bord académique, le genre est une notion plus que floue.
A force de regarder la structure des choses, on se rend compte que les différences sont en réalité infime. En réalité, contrairement à ce que les gens pensent souvent, un bon dessinateur ne voit pas les détails, ou du moins pas immédiatement: il faut avoir une vision d'ensemble.
D'ailleurs, à chaque fois qu'on fait un portrait, mon prof dit "Homme, femme, tout ca c'est des conneries. Ça se passe ailleurs. Et encore... "