Première révolution (terrestre, faute de mieux)

Publié le par Scribe

Avant-propos : Bonjour, courageux aventuriers qui venez de chez Tim à la recherche de la musique mystère. Bonne chasse !

Un an (et quelques jours, parce que je suis à la bourre) ! Ce blog a un an, et pas plus de dents qu'il n'en avait avant.
Heure du dépot de bilan ? Allons-y :

Parlons chiffres, d'abord, comme tout bon chef d'entreprise. Depuis que j'ai ouvert ce blog,
  • 7979 pages ont été visitées par des gens de tous pays et de tous horizons, ce qui fait une moyenne d'un peu moins de 22 pages vues par jour, ce qui est bien, mais pas top.
  • 3026 visiteurs uniques sont passés par ici et repassés par là cette année (un visiteur unique, ce n'est pas forcément quelqu'un d'exceptionnel moralement ou intellectuellement, ça désigne juste les personnes différentes ayant visité votre blog durant une journée. En gros, si vous passez 50 fois ici dans une même journée, ça compte pour 1, si vous passez deux fois en deux jours, ça compte pour 2). Pour vous donner un ordre de grandeur, Boulet, lui, fait 40 000  visiteurs uniques. Par jour. Argh.
  • Le jour où j'ai eu le plus de monde, c'était le 19 novembre 2008, avec 153 visiteurs uniques (très certainement Tim qui une fois de plus m'avait fait de la pub, grâce lui soit rendue).
  • En moyenne, quand je poste à peu près régulièrement, j'ai la visite de 10 à 15 personnes par jour.
  • 56 articles plus ou moins longs et plus ou moins captivants ont été postés par mes soins.
  • 19 brouillons d'articles pas finis (et qui ne le seront sans doute jamais) traînent dans les entrailles de ce blog.
  • Vous (et moi) avons laissé 173 commentaires sur mes passionnants articles, soit une moyenne d'un chouïa plus de 3 commentaires par article. C'est plutôt pas trop mal, surtout qu'en plus vous dites des choses intéressantes, parfois.
  • Mon "blog rank" est assez fluctuant, il tourne en moyenne autour de 15, descend rarement en dessous de 6 ou 7, et peut monter jusque vers 40 (record 48) dans les bonnes périodes (le blog rank est un chiffre nébuleux créé par Over Blog, défini, je cite, comme étant "un indice de qualité calculé chaque nuit à partir de nombreux critères et d'un algorithme complexe. Il varie entre 0 et 100, et traduit l'activité du blog, ainsi que l'intérêt porté par les visiteurs. Un Blog Rank élevé indique que le blog a été mis à jour récemment, et que les visiteurs qui s'y sont rendus l'ont trouvé intéressant"). En gros ça sert à rien, mais c'est toujours rigolo d'avoir un graphique en plus.
  • 4 mandarines ont été digérées par mon estomac cette semaine.
Globalement, on ne peut pas dire que tout ça soit formidablement exceptionnel, mais pas totalement minable non plus. Et puis il faut savoir que je n'ai quasiment jamais, à part un peu au début, fait de pub pour ce blog. Ayant horreur des abrutis qui vous bombardent de liens vers leur blog à la con pour vous inciter à "lacher des coms", j'ai décidé de la jouer sobre, et finalement ça me va assez bien comme ça. Et puis j'ai eu des échos globalement très positifs de gens que j'estime assez grandement, ça vaut bien mieux que l'avis de 500 connards qui n'en ont au final rien à foutre.

Pour ce qui est de mon impression générale sur cette première année de blogage, dans l'ensemble, c'était plutôt sympa à faire. Bien sûr, quand je relis certains articles, je me dis qu'ils ne sont pas forcément terribles, que j'aurais pu souvent ne pas écrire 5 phrases interminables pour dire une chose, que des fois je suis quand même pas super pas drôle, ou pas super intéressant.
Mais dans l'ensemble je suis plutôt satisfait d'avoir réussi à faire quelque chose d'assez différent de ce qu'on peut voir partout, de dire des choses qu'on ne lit pas partout, d'avoir au maximum évité l'écueil du "je vous raconte ma vie, je vous montre une photo de mon chat, regardez c'est merveilleux, lachez des coms".

Merci à tous ceux qui m'ont lu, encouragé, critiqué en bien comme en mal, ont parlé de ce blog autour d'eux. Je ne citerai pas de noms, d'une part parce que je vais immanquablement oublier quelqu'un qui alors me maudira sur quatre générations, d'autre part parce que sinon ça fera listing de remerciements chiant à mourir, comme aux Césars quand le gars il est que le représentant du type qui a eu le César du meilleur décor (qui n'a pas pu venir ce soir parce qu'il était à New York) et qui sous les feux des projecteurs se découvre une âme d'orateur alors que bon, en fait, 99,99% des gens s'en foutent de savoir qui il remercie, le gars qui n'est même pas le gars qui a eu le César du meilleur décor et qui est juste son représentant.

 Mais merci, sincèrement, à vous qui vous reconnaîtrez. Prêts à me supporter encore un peu ?

Publié dans Méditations diverses

Commenter cet article

Scribe 30/04/2009 14:51

C'est noté, je vais tenter d'améliorer mon quota mandarineux, d'ailleurs je suis loin des sacrosaints 5 fruizélégumes par jour. La sauce tomate, ça compte ?

Uncle GeeBee 30/04/2009 12:44

Passionnant bilan, mâtiné de séance d' auto-critique !
Continue et je pense que tu peux forcer encore sur les mandarines... ;o)

Scribe 29/04/2009 01:30

Je viens de voir que tu avais laissé des commentaires un peu partout, merci, c'est sympa ! Pour les photos de chat, on verra. Peut-être un chat écrasé, à la limite :D

(enfin soyons clair, je n'ai rien contre les chats. Mais bon, ça doit être le second sujet le moins intéressant de la blogosphère, juste après le récit de ses joies et peines de cœur)

Jumbo 29/04/2009 00:47

Bravo pour ce blog que je viens de découvrir ! Je suis fan ! Le seul moyen que j'en sois encore plus fan est que tu mettes effectivement des photos de chats, j'adore ces bêtes !

Scribe 26/04/2009 13:30

A l'aise ! :p