Problème de chevaux, la soluce

Publié le par Scribe

Oyez oyez, il est temps de donner la réponse au problème de chevaux, publié ici ! Lisez le avant, si ce n'est pas fait. Bien, comme prévu et comme je respecte toujours les délais, nous sommes vendredi jeudi, je publie la solution.

Nous avions laissé John dans l'Ouest sauvage avec ses 7 chevaux et son ranch qui ne peut en accueillir que 6. La possibilité de laisser le cheval de trop chez Jim avait été envisagée, mais l'on sait qu'il n'a le choix qu'entre son cheval fatigué, un cheval amputé de deux pattes et un poney pour s'y rendre. En toute logique, s'il veut tenter de se rendre chez son ami qui n'en est plus vraiment un, il gardera le cheval fatigué, mais n'allant pas assez vite (environ 15km/h) il ne peut gagner le ranch de Jim avant la tombée de la nuit. La nuit tombée, John (qui a peur dans le noir, rappelons-le) paniquera, il abandonnera ses chevaux pour se mettre à courir partout en criant, sans but précis, jusqu'à mourir d'épuisement, ou à trouver un motel avec une chambre libre pour la nuit, vous prendrez un petit déjeuner, oui, très bien merci je vais vous montrer votre chambre, mais cette hypothèse est assez peu probable. Quand aux chevaux, ils finiront également par mourir de soif et se dessècheront au soleil.

Toute cette digression ne servait qu'à caser cette répugnante image de cheval mort.


La meilleure solution pour John est donc de rester dans son ranch et d'entasser les chevaux. Mais il ne peut le faire n'importe comment, car deux chevaux ne peuvent tenir dans un même box. Il va falloir faire preuve d'astuce. On sait que parmi les chevaux se trouve un cheval qui a été amputé des pattes avant. Depuis ce jour, Chonchon (car c'est son nom) vit un véritable calvaire pour garder son équilibre, comme le montre cette image :

Chonchon a trouvé l'équilibre. Mais... si on danse ?

Or, il y a dans le ranch un poney... voilà qui va résoudre le problème de Chonchon le cheval bipède, comme le prouve ce schéma explicatif :

Les proportions sont respectées, PARFAITEMENT MONSIEUR !

Le poney remplace donc les pattes avant de Chonchon, il suffira ensuite à John de coudre les deux chevaux ensemble et la greffe se fera sans problème. Le poney libérant ainsi son box, il peut être occupé par le cheval sauvage qui n'en possédait pas. Le problème est résolu ! Avouez que c'était facile.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elyette 16/06/2008 04:31

Ben dis, toi non plus t'es pas mal calé en solutions...

Scribe 13/05/2008 14:44

Merci Dame Snob, je pensais bien que cet animal en décomposition ravirait mes lecteurs.

NounouOgg 13/05/2008 09:33

Et voilà comment un problème est pris au lasso de coveboi ! Je dis ça, c'est pas pour te flatter, mais on dirait du Gotlib dans le nawak total et la logique foutraque de l'explication ! Yeeehaaah !


PS : Scribe écrit : "Toute cette digression ne servait qu'à caser cette répugnante image de cheval mort."
Justement, à chaque fois que j'ouvre ton blog, cette image me saute au visage... violent !